Histoires d'escargots que j'invente :) !

2 appréciations
Hors-ligne
, j'ai décidé de créer une histoire parlant d'escargots :
Ma passion est un sauvetage
<< AH, saletés de bestioles! Avec ces sales mollusques, tout disparait! Mes tomates, mes salades, mes radis!! Sales bêtes!!>> hurlait mon père, fou de rage en obsrevant son potager. Tout les matins, c'était la même crise :
Papa va voir son potager pour savoir quand il ira faire la cueillette des légumes, et, juste parce qu’il en manquait un ou deux, il piquait une crise en répétant toujours la même chose. Moi, je restais dans mon coin, sans rien comprendre. Pour lors, je n’avais que 10 ans et je ne savais pas de quoi Papa parlait quand il disait ces ‘’sales bestioles’’. Et j’avais peur de le lui demander car il s’énervait encore plus. Un matin, pourtant, il avait l’air un peu moins énervé, et, prenant mon courage à deux mains, je lui demandais :
« Papa, qui sont ces sales bestioles dont tu ne cesse de parler ? »
Il me regarda d’un air mauvais puis lança :
« Ces sales animaux, vois-tu, ce sont les ESCARGOTS ! Ils bouffent mes plantes, mes jolies plantes qui n’ont rien demandées a personne !!!!! »
-J’ai une idée : l’insecticide !! » fit ma mère.
Ça, je savais ce que c’était.
« NOOOOOOOOOOOOOON !! »hurlais-je en me précipitant dans un coin du jardin qui était à moi. A moi, car, mes parents et moi avons chacun une partie du jardin que les autres ne peuvent toucher. Une idée me vint soudain : Et pourquoi pas un élevage-sauvetage d’escargots ? je souris. Mes parents n’auront pas le droit de venir ! Et, ce qui tombait bien, c’est qu’il y avait une vieille cabane dans « mon coin ». Pour les escargots malades ou pendant les fortes tempêtes, ils seront à l’abri. Je me mis à fouiller dans mon garage : étant petits, mes parents avaient réclamés pleins de poissons et pleins d’aquariums à mes grands-parents ! Et ceux-ci me les avait donnés. Je les considérais à présent comme des vivariums à escargots. Après les avoir trouvés, je les rangeais bien dans la cabane, mettant un peu de terre et d’herbe, ainsi que de la bonne salade du potager de mon Père que les escargots aimaient tant. Je pris ensuite des graines de différents légumes puis je les plantais : ainsi, j’aurais mon petit potager à moi ou je prendrais autant de légumes que je désirerais. Puis, je partis à la recherche d’escargots, mais n’en trouva pas. Soudain, sur le mur, Miracle ! des escargots ! plein ! Des gros, des petits ! Plein, je vous dis ! Soudain, une grosse voix raisonna derrière moi :
« Ah, les voilà enfin !!!!! »

____________________________________________________________________
Je continuerais si vous aimez cette histoire. Au revoir !
On en fait tout un tas pour une personne qui a été assassinée. Alors pourquoi ne dit-on rien quand un assassin met de l'inssecticide dans son jardin, pour TUER les escargots ?

0 appréciations
Hors-ligne

genial tupourra continuer si tu veux je trouve que c'est bien (voir super méga)ecrit
amicalement Escargotpassion

2 appréciations
Hors-ligne
Merci ! Si ça te plaît, je continue :
Je me retournais brusquement : un vieux monsieur l’air sympathique me regardait :
« Qui… Qui êtes vous ? » lui ais-je demandé.
-Hahaha ! Je suis ton voisin ! Je t’ai fait peur, petite ? » répondit-il gentiment.
-Ben… J’ai… Disons… été surprise !
L’homme regarda autour de lui :
« Mais que fais-tu ici, toute seule ? »
J’éclatais en sanglots :
« Dans mon jardin, il y a des escargots, et comme ils mangent tout les légumes de mon père, ils veulent mettre de l’insecticide ! Bouhouhou ! »
-Moi aussi j’ai ce genre de problème, mais que voulez-vous ! Pour un ou deux choux de disparus, je ne vais pas mourir voir empoisonner les responsables ! » dit le vieil homme.
-C’est pour ça que je suis ici. Je prends plein d’escargots, et puis je les mets dans mon élevage !
-Tu fais une bonne action ! Je vais t’aider ! Il y a, dans mon jardin, un grand coin que je n’utilise jamais. Il est à l’ombre mais je ne peux rien cultiver dessus car il est toujours un peu trop humide. C’est justement ce qu’aiment les escargots. Alors, ce coin est à toi !
« Oh, merci monsieur ! Comment vous remercier ? »
-En prenant bien soin de ces petites bébêtes.
Il regarda en direction de mon potager ou rien n’avait encore poussé :
« Quel est ce petit espace clôturé ? » demanda-t-il.
-Ben… C’est mon petit jardin et rien n’a encore poussé…
-Mais, petite ! Les escargots mangent beaucoup, et ce n’est pas d’un jour à l’autre que vont pousser des choux ! Bon. Viens te servir dans mon potager tant que tu n’auras rien.
-C’est très gentil ! Mais je ne voudrais pas abuser !
-Ne t’inquiète pas ! Ça ne…
Le vieil homme n’eut le temps de terminer sa phrase. Au loin, nous entendions :
« Luna !! Luna, ou es-tu ? »
C’était mon père. Je lui criait :
« Heu, oui, j’arrive ! Je dois y aller monsieur. Mon père ne doit pas découvrir les escargots. Au revoir ! »
« Rendez-vous à minuit, ici même pour la cueillette aux escargots ! au revoir ! »
« Promis ! à ce soir ! »
________________________________________________________________
Voilà, la prochaine partie bientôt !
On en fait tout un tas pour une personne qui a été assassinée. Alors pourquoi ne dit-on rien quand un assassin met de l'inssecticide dans son jardin, pour TUER les escargots ?

exellent

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres