concour hallowen

0 appréciations
Hors-ligne

raconter dans se premier concour l'histoire la plus terrifiante!!!!!
sur hallowen!!
bon jeu et que le meilleure gagne!!!
(je suis la jury)

1er prix:
1 semaine demoderation avec moi :ct: :fa: :so:
amicalement Escargotpassion

2 appréciations
Hors-ligne
Bonjour !
C’était le soir. Je me baladais dans la rue sombre à cause d’une panne d’électricité. Seule. Seule car mes amis, tous mes amis avaient fêté Hallowen l’après-midi après que Sally, une fille de ma classe aie raconté une histoire qui fait vraiment peur. Souvent, je trouvais que Sally racontait des histoires stupides pour faire peur. Mais aujourd’hui, je tremblais de frayeur en me rappelant de ses paroles :
« Un jour, une fille se baladait seule le soir. Soudain elle entendit des pas derrière elle. Après avoir entendu un coup de tonnerre, la personne qui la suivait lui sauta dessus pour écrire le mot « MORT » dans son dos. Le sang ruisselait et le mystérieux personnage avait pris la fuite. Elle était morte »
J’avais peur alors, pour oublier, je marchais vers une maison isolée. Je sonnais chez une vieille dame. Plusieurs fois. Sans avoir de résultats. Où était-elle ? Je la connaissait bien et elle répondais toujours. Je remarquais soudainement que la porte était entrouverte. Je crût que j’allais m’évanouir en voyant le spectacle horrifiant : dans l’entrée, tables, lampes, portes-clés : tout était tombé par terre. Pendant un instant, je pensais à repartir en courant, en criant pour recevoir de l’aide. Mais c’était la seule maison et cette dame était tellement gentille ! Alors, je continuais d’avancer. Au moment ou j’arrivais dans le salon, le spectacle qui s’ouvrait à moi me glaça d’horreur : Mme Ferron (la vieille dame) était allongé par terre et ne repirait plus. On l’avait tué. Je voulus repartir, mais quand je me retournais, une personne… Non, un fantôme avec des yeux rouges et du sang autour de la bouche brandissait un couteau. En un instant, j’étais étendue par terre, près de Mme Ferron. J’étais morte.


N’écrivez pas d’histoires aussi effrayantes, rien qu’en la lisant je tremble de peur ! Pour aller mieux, voici une histoire qui fait moins peur :
Un escargot se baladait dans un champ de fleurs. Soudain, il sentit une ombre au dessus de lui :
« Attention !! hurla Karine, une petite fille rousse aux yeux bleus. Elle A-DO-RAIT les escargots. Enlève ton pied !! »
Léa une fillette blonde aux yeux marrons marqua un temps d’arrêt et enleva son pied. Karine ramassa l’escargot et le laissa ramper sur sa main. Elle le nomma Lucky, qui signifiait « Chanceux » en anglais. Et Lucky coula des jours heureux avec Karine et Léa, jusqu’à sa mort. Heureusement qu’il était le père de plein de petits escargots aussi gentils et mignons que lui !
On en fait tout un tas pour une personne qui a été assassinée. Alors pourquoi ne dit-on rien quand un assassin met de l'inssecticide dans son jardin, pour TUER les escargots ?

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres