l'hibernation

 

Les escargots hibernent. Pour cela, ils rejettent d'abord un maximum d'eau pour ne pas geler,ceux qui pourrait endommager ses organe et se collent à une paroi et ils forment un épiphragme de bave (mucus). Ils vivent au ralenti, et puisent la nourriture sur leurs réserves (surtout sur le glycogène emmagasiné dans le foie. L'entrée en hibernations est conditionnée par trois critères :

la diminution de la photopériode, due au raccourcissement des jours et à la hauteur du soleil sur l'horizon.

la baisse de la température.

la diminution de l'hygrométrie même si l'automne est humide, la quantité de vapeur d'eau chute en même temps que la température.

petit gris epiphragmePhoto d'un petit-gris en hibernation : on voit l'hépiphragme de bave.

(pas de panique s'il devient rouge c'est normal.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici un bourgogne (hélix pomatia) : lui, ne se colle pas à une paroi, il s'enterrent.Il part à la recherche d'un endroit tranquille dès la fin de l'automne et dès qu'il là trouver,il creuse à l'aide de sa tête.Puis un fois enterrer il pouse pour bien combler les trous .L'escargot libère une sécrétion calcaireuse, qui sèche, et qui se transforme en bouchon. L'entrée de la coquille est donc recouverte mais laisse quand même passez de l'air.
Il se cache alors tout au fond de sa coquille, qui elle, bénéficie d'une petite poche d'air qui isole encore une fois le tout.

L'escargot de Bourgogne supporte le froid sans problème. Des tests nous ont démontrés qu'il peut survivre à des températures inférieures à -40 degrés. Ce qui se passe en son intérieur pendant ce temps n'est pas connu. Ce que l'ont sais, c'est que pendant l'hibernation l'escargot vie des changements de matière biologique, elle évacuera toute l'eau se trouvant dans son corps. Moins d'eau il possèdera, moins de chances il y aura que des cristaux se forment, qui peuvent blessés les organes.

Toute activité corporelle est réduite au minimum pendant ce temps la.

Au printemps, lorsque la température dépasse les 8 degrés, l'escargot se réveille et ses organes recommencent à travailler normalement. Pour enlever le bouchon de l'entrée, il le pousse à l'aide des ses membranes inférieur, donc avec sa semelle.

Après s'être réveiller, l'escargot n'a pas beaucoup de force vu qu'il n'a rien mangé pendant les 4-5 derniers mois, il partira donc à la recherche de nourriture. Il compensera 50% du poids perdu pendant l'hiver, mais pour atteindre son poids initial, il lui faudra attendre l'automne.
 

pomatia hibernation

 

Voici les différentes étapes : 1.Dans la coquille, on se réveille. 2.On pousse l'opercule. 3.Après avoir poussé, on casse l'opercule et on sort se refaire une santé, récupérer de l'eau et du poids,et après il va trouver un partenaire pour se reproduire.

 L'hiver est une période de long repos, de jeûne prolongé que l'escargot doit aborder avec un maximum de réserve, car ce repos peut durer 4 à 6 mois. Il va entrer en hibernation dès que la température descend en sous 12 à 15°C.

 

 *L'info*

D'après certains héliciculteurs vous ne devez pas  priver vos escargots d'hibernation car vous allez les rendres stérilles : les scientifiques pensent qu'ils profitent de l'hibernation pour recharger leurs ovestis, je trouve ça juste car c'est le seul moment ou sa sexualité est "endormie".

 



24/01/2011
25 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres